Le Flèche Pictave aujourd’hui

La Flèche Pictave est une association, loi 1901 promouvant le Tir à l’Arc, née en 2007 sous l’impulsion de M. Dominique GENET, archer de notoriété internationale, est devenue en moins d’une décennie un club phare en Nouvelle-Aquitaine, titulaire depuis 6 ans du Label « Or » et « Ambition » suivant la nouvelle formule de la FFTA.

Le club s’adresse aux pratiquants en loisir et en compétition, et a la volonté de s’ouvrir à toutes les disciplines du tir à l’arc. Ecole des champions, le club participe au plus haut niveau des compétitions nationales et forme depuis sa création de jeunes – et moins jeunes – archers talentueux.

L’école de tir à l’Arc est destinée aux enfants âgés de 8 à 14/15 ans, désireux de découvrir ou de ses perfectionner. Les cours d’initiation (environ 1h30) ont lieu les samedis après-midi à partir de 13h30 à 17h (par groupe d’âge) de septembre à juin.
Un groupe d’initiation « adultes » est accessible aux débutants le mercredi à partir de 20h.

Le Club de la Flèche Pictave à vocation intercommunale est historiquement situé sur la commune de Smarves.
Cette situation au sud de l’agglomération de Poitiers le place au cœur des Vallées du Clain, territoire de près de 35000 habitants. Sa zone de « chalandise » au sud de l’agglomération de Poitiers est évaluée à environ 70 000 habitants.

A ce jour le club dispose de deux terrains d’entrainement extérieur et d’une salle dédiée au tir à l’arc. Ponctuellement il organise des compétitions sur des sites adaptés à leur déroulement.

Licenciés

Podiums en 2022 - 2023

Ans de moyenne d'âge

Le Flèche Pictave demain

Depuis sa création en 2007, le club a connu des évolutions structurelles importantes, une progression sportive conséquente ainsi qu’une augmentation du nombre de ses adhérents.
Cette 1re phase de développement parachevée a conduit les instances du club, sous l’impulsion de M. Franck GOUBEAU son président (depuis 2014), à mettre en place des actions, qui répondent aux défis de la décennie qui s’ouvre, à travers un plan de développement novateur.
Le bureau a édité un plan de développement, qui doit permettre un essor tant quantitatif que qualitatif, vise une reconnaissance régionale et nationale à travers des objectifs ambitieux, s’appuiera sur une nouvelle dynamique des bénévoles au sein de l’association autant qu’une professionnalisation accrue de son encadrement administratif, technique et sportif.

Les équipements actuels seront le support des fondations structurelles de ce plan de développement. Un nouvel outil spécifiquement dédié à notre sport que la commune de Smarves et la Communauté de communes des vallées du Clain, appuyées de partenaires institutionnels, ont décidé d’offrir aux habitants du territoire sur la zone d’intérêt sportif sur le site du stade Marcel BERNARD : près d’un million d’euro sont investis pour un terrain de tir extérieur et couvert « intégré » à une salle digne des plus prestigieux sites en France, nous permet d’envisager un développement ambitieux par phases de constructions sans sauter les étapes.
Cette confiance accordée au vu de notre aptitude, depuis 2007, à positionner notre club comme un acteur majeur de son sport, dont la renommée rejaillit sur l’ensemble du territoire, nous donne, aujourd’hui plus que jamais, l’obligation de poursuivre notre aventure de bientôt 15 ans de travail acharné et investissement humain avant tout bénévole.

Evolutif par définition, en phase avec les lignes directrices du projet sportif fédéral de la FFTA, ce plan sera annuellement remis à jour et présenté aux adhérents lors des assemblées générales ordinaires. Car sans l’énergie de tous, il restera une coquille vide, tout autant que les installations.

La flèche Pictave est un « acteur » qui sollicite de la collectivité des moyens importants.
Face à nos projets, la commune de Smarves et la Communauté de communes des vallées du Clain, et nombre d’autres collectivités au travers du plan de financement du stade de tir à l’arc, placent leur confiance dans une croissance significative de notre valeur ajoutée pour le territoire. Valeur ajoutée que d’aucun penserait comme plus de performance ou de meilleur résultat sportif. Mais pas seulement.

La flèche Pictave a pris l’engagement d’enrichir son territoire de toutes les facettes que le tir à l’arc peut lui apporter : des valeurs (respect de soi même et des autres, maîtrise de soi, équilibre physique et mental, concentration, adaptation à l’environnement de pratique), une ouverture vers les publics en difficultés et le handicap, l’animation d’activités encadrées en milieu scolaire et périscolaire notamment.
Cet équipement permet de bénéficier d’aires de tir en salle, et surtout en extérieures sécurisées et adaptées pour leurs entrainements, dans les disciplines de tir à 50 et 70m. Des compétitions de niveau régional et national pourront être accueillies sur ce site.

Le rayonnement de l’équipement projeté est basé sur :

  • Le développement de ce sport qu’est le Tir à l’Arc avec les valeurs qu’il véhicule,
  • Son ouverture à tous en proposant des formes de pratiques adaptées à leurs aspirations, à leur mobilité.

L’école de tir

Tous nos champions débutent l’apprentissage du tir à l’arc dans notre club. Même si certains ont pu le découvrir à l’extérieur, ils ont tous choisi un jour de s’inscrire dans notre club pour apprendre notre sport. Notre rôle dans une démarche d’apprentissage est donc essentiel pour faire progresser les archers et développer leurs talents. Même si les débutants ne deviendront pas tous des champions, leur progression issue d’une qualité de notre formation, renforcera leur fidélité dans la pratique.

Nous devons donc sans cesse, chercher à faire évoluer la qualité de nos formations et de nos entraînements. La formation des entraineurs fédéraux bénévoles et professionnels passent avant tout par leur engagement dans les formations proposées par la FFTA.

Comment améliorer les performances d’un archer débutant ou confirmé :

  • Réaliser des placements corporels stables et des mouvements identiques durant son tir
  • Mettre en place la continuité de tir
    Exécuter un lâcher souple et régulier

L’école de tir à l’Arc est destinée aux enfants âgés de 8 à 14/15 ans, désireux de découvrir ou de ses perfectionner. Les cours d’initiation (environ 1h30) ont lieu les samedis après-midi à partir de 13h30 à 17h (par groupe d’âge) de septembre à juin.

Nous proposons des séances pour les adultes accessibles aux débutants les mercredis à partir de 20h.

En complément les équipements sont accessibles toute la semaine suivant les types de pratiques loisir et/ou compétition.

La démarche d’apprentissage :
Le débutant cherche immédiatement à atteindre le jaune.
Dans le but de satisfaire sa demande, nous utilisons le système de visée avec la flèche. Cela permet d’une part, de simplifier le mouvement et la visée pour être rapidement efficace
D’autre part ce système permet de prendre conscience de son mouvement facilement et de comprendre le fonctionnement qu’il sera essentiel d’adopter lors de l’unité d’apprentissage.

Placer en situation de réussite :
Le débutant pour prendre goût à l’activité et augmenter sa confiance en ses possibilités doit être placé en situation de réussite.
Il doit se faire plaisir rapidement. C’est à dire que le cadre doit être capable de proposer des situations simplifiées pour les nouveaux tireurs.

Prendre conscience de son mouvement :
Dans le cadre de notre activité, il faut arriver à déplacer le centre d’intérêt du tireur vers un autre objectif que le résultat en cible.
Le débutant a comme envie première de toucher « le jaune ». Son centre d’intérêt est alors porté sur les résultats en cible.
Le tireur capable de prendre conscience de son mouvement traite les informations nécessaires pour se concentrer sur ce qu’il exécute. Les résultats en cible ne sont plus prioritaires.
Le cadre doit aider le tireur à construire un mouvement adapté depuis le point de départ (première orientation de l’arc), jusqu’à un point d’arrivé (la fin du geste).

Savoir gérer différentes distances :
Ensuite, le débutant doit tirer de plus en plus loin dans le cadre de l’unité d’apprentissage.
C’est la raison pour laquelle, le système de visée évolue afin :
De rester efficace à des distances plus longues.
De mettre en place plus facilement la gestion de la visée avec un viseur (objectif d’une deuxième unité d’apprentissage)